CGI


Articles de cet auteur

dimanche 25 juillet 2010
par  CGI

CE du 06 Juillet 2010

Ce CE ne s’est pas tenu.

La Direction du Crédit Agricole a décidé unilatéralement d’appliquer des augmentations générales frisant le ridicule et sous le seuil de la mendicité, les Organisations Syndicales, à l’unanimité ont décidé de boycotter les instances CE et CHSCT jusqu’à la réouverture de réelles négociations salariales.

dimanche 25 juillet 2010
par  CGI

CE du 15 Juin 2010

Voilà un CE qui n’a pas de quoi "fouetter un chat" :

Entre quelques informations sur un dossier qui devrait arriver, des salariés inquiets (et seuls) qui écrivent des lettres à la Direction, du Foot, des téléphones, des cours d’oenologie et des voyages....

Ce CE ne restera sans doute pas dans le livre d’Or des élus...

mardi 20 juillet 2010
par  CGI

Négociation du 07 Juillet 2010

Dans l’esprit de la Direction, la négociation n’est qu’un moyen de faire cautionner ses propres choix par les Organisations Syndicales, et trouver ainsi grâce aux yeux des salariés et des pouvoirs publics.

Le fait de planifier les thèmes les plus importants en fin de période et de contraindre le temps de négociation imparti n’est pas étranger à cette recherche et le processus d’affectation est au coeur de ce savant exercice ...

Reclasser les informaticiens, dont on ne voudra plus à l’issue du projet, n’est pas une priorité et ouvrir le champ des possibles en matière de reclassement, c’est courrir le risque de les perdre alors que l’on a encore besoin d’eux ; attendre c’est, pour le salarié, courir le risque de restructurations en cascade qui engendreraient un environnement moins favorable mais, pour la Direction, l’insécurité de ces situations poussent le salarié à s’attacher encore plus consciencieusement à la tâche qu’on lui confie "fabriquer le nouveau SI" en montrant qu’il est un bon élément.

Le processus d’affectation proposé se résume donc à un processus de SELECTION dont la Direction déclinera toute responsabilité.

En effet, le principe proposé repose sur la sélection, opérée par des managers préalablement nommés qui retiendront le plus compétent parmi les prétendants à chaque poste, les prétendants étant classés selon leur appartenance ou pas à un site retenu et leur volonté ou pas d’être mobile.

En conclusion, les responsables de ce grand gâchis seront inévitablement : l’incompétence de certains salariés, le manque d’effort des non mobiles, les tristes choix des sélectionneurs et pour finir le refus des plus obstinés dont on veillera à ce qu’un licenciement éventuel ne les enrichisse pas ...

Et tout cela aura peut-être été validé par les "partenaires sociaux" sauf à entendre se lever un vent de révolte ...

mardi 13 juillet 2010
par  Ben, CGI

Négociations du 30 Juin 2010

Concernant les garanties de rémunération, rien de bien nouveau, garantir les éléments variables est contre nature, même si ces éléments sont par ailleurs fortement mis en avant par nos directions et privent les salariés de salaires décents.

La négociation du volet "garantie des indemnités pour astreintes et horaires spécifiques" n’était là que pour "pacifier les débats", permettre à la Direction de gagner quelques signatures et obtenir ainsi l’agrément de son projet.

Quant aux mesures d’accompagnement, sans être entré au coeur du débat, la définition même des mobilités fonctionnelles et géographiques laisse pensif ...

Le processus d’affectation n’a toujours pas été évoqué ...

lundi 5 juillet 2010
par  CGI

Négociations du 22 Juin 2010

Nos négociations ressemblent vraiment à une partie de Colin Maillard : c’est, sans connaitre l’organisation cible, sans connaitre les capacités de reclassements, sans connaitre l’intégralité des garanties envisagées par la Direction, qui découvre peu à peu son jeu, que nous sommes contraints de nous positionner sur des fragments de propositions ...

Mais peu à peu, le voile se lève pour ceux qui en doutaient encore, les contraintes ne sont que financières, le projet entrainera une déqualification globale et aucune volonté de maintien de rémunération n’existe ...

Pourtant, il avait été dit que le projet ne visait que l’amélioration technologique, les économies réalisées n’étaient pas son objectif (les promesses n’engagent que ceux qui y croient ...)

L’absence de contrainte est souvent évoquée par notre Direction comme un luxe qui a un prix, pourtant même si le salarié peut choisir d’être ou pas mobile géographiquement, il n’aura pas le choix de son métier même si la moitié d’entre eux auront probablement la chance de garder le leur ...


Envoyer un message

Agenda

<<

2020

>>

<<

February

>>

Aujourd'hui

MoTuWeThFrSaSu
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


9 sites référencés au total

Brèves

7 septembre 2017 - Droit du travail

Plus d’info sur les ordonnances Macron ? http://www.cgtca.net/article.php3?i... (...)

25 septembre 2015 - Maïtena Biraben au service de Bolloré pour la promotion du FN : l’esprit nauséabond de Canal +

Vincent Bolloré est un brutal ; il l’a prouvé en prenant pied à Canal +. Les Guignols de l’info (...)

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, le (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)