Retraites : la réforme de la honte

lundi 23 août 2010
par  Ben
popularité : 46%

Ces dernières semaines, les salariés du public et du privé se sont mobilisés massivement contre le projet injuste et inaceptable du gouvernement contre nos retraites.

Suite àce mouvement, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA appellent àune journée nationale de grèves et de manifestations le 7 septembre, au moment où s’ouvrira le débat parlementaire.

La mobilisation unitaire, dans la grève et la manifestation des salariés du public et du privé, est nécessaire pour obtenir

 LE RETRAIT DU PROJET DE LOI GOUVERNEMENTAL

C’est le préalable nécessaire àl’ouverture de négociations sur la base des revendications portées par nos organisations syndicales.

En effet, le projet de loi prévoit :

  • Nouvel allongement de la durée de cotisation, portée à41,5 ans ;
  • Report de l’age légal de départ àla retraite de 60 à62 ans, alors que l’espérance de vie en bonne santé tourne autour de 63 ans ;
  • Report de 65 à67 ans de l’âge d’annulation de la décote.

Alors que le gouvernement entend continuer àexonérer les patons de leurs cotisations sociales – 32 milliards d’€uros rien que pour 2009, plus de 200 milliards d’€uros cumulés en 20 ans – il fait semblant de prendre des mesures « radicales  » avec un prélèvement de 1% des impôts sur les revenus supérieurs à69.783 €, de 1% pour les plus values mobilières, sur les stock-options et les retraites chapeaux.

L’ensemble de ces mesures, selon les calculs mêmes du gouvernement, ne représente pas plus de 10% (3,7 milliards d’€uros) des exonérations annuelles, sans compter qu’elles tendent àfaire financer par l’impôt, donc par le budget de l’Etat, notre système de retraites par répartition fondé sur les cotisations patronales et le salaire différé

Pour la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (régime général), on parle d’un déficit de 11 milliards d’€uros. Mais pourtant, l’argent existe :

  • La part des salaires dans la richesse des entreprises a diminué de 5,2 points de PIB depuis 1982 au profit des actionnaires, soit plus de 90 milliards d’€uros par an ;
  • Un million de chômeurs en moins, c’est 5 milliards de cotisations en plus ;
  • 1% de salaire en plus pour tous, c’est 2 milliards de cotisations.

Ceci implique une politique de l’emploi, des salaires, de la protection sociale conforme àl’intérêt des salariés.

En réalité , l’objectif de ce projet de loi, dicté par un patronat alléché par la manne financière des Caisses de Retraite et porté par ses séïdes du gouvernement, est bien d’en finir avec la retraite solidaire par répartition, tout en prenant des mesures qui ne fonctionneront pas et qui auront pour faux prétexte un "On a essayé de sauver le régime par répartition, mais en vain !".

Ils veulent nous faire adhérer àdes assurances privées et des fonds de pensions qui joueront notre argent àla bourse.

Ce qui leur importe, c’est de plaire aux fameux « marchés  », aux spéculateurs et aux agences de notation en s’attaquant ouvertement ànos droits.

De plus, ils veulent en finir avec nos acquis imposés par le Conseil National de la Résistance après 1945 pour punir ces entreprises qui collaborèrent avec l’envahisseur pendant 6 ans. Ils veulent en finir avec nos acquis obtenus lors des grandes luttes de 1968. En fait, ils veulent leur revanche, accompagnée de pourboires, si possible !

Nous appelons les salariés àla grève et aux manifestations le 7 septembre prochain pour dire :

  • 40 annuités, c’est déjàtrop
    – 62/67 ans et 41,5 annuités, c’est inacceptable !

 NOUS EXIGEONS LE RETRAIT DE LA CONTRE – REFORME DES RETRAITES LE RETRAIT DU PROJET DE LOI


Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ...
pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire
Plus cher que le coà»t du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux.
Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart
La nouvelle polémique (...)