Pour Qui Sonne le Glas ?

mercredi 11 novembre 2009
par  CGI
popularité : 21%

NOTRE AVENIR SERA CE QUE NOUS DECIDERONS D’EN FAIRE :

  • LE PROJET PRESENTE AVEC SES CONSEQUENCES ET CE PROJET NE SE FERA PAS SANS NOUS INFORMATICIENS puis UTILISATEURS !!
  • UN AUTRE PROJET COLLECTIVEMENT ACCEPTE, SI NOUS REFUSONS MASSIVEMENT DE COLLABORER A CELUI PRESENTE

LA SOCIETE - la crise financière vient de le mettre en lumière -,

LE CREDIT AGRICOLE - les orientations proposées le montrent -,

NOUS TOUS - dépendant des orientations économiques prises -,

NOUS SOMMES TOUS A UN TOURNANT IMPORTANT.

NOUS AVONS UN CHOIX A FAIRE :

  • REFUSER COLLECTIVEMENT LES ORIENTATIONS IMPOSEES
  • SE TAIRE : C’EST ACCEPTER.

Nous, professionnels de l’informatique, ne nous laissons pas séduire par la grande réalisation informatique présentée :

Le seul objectif de ce projet est d’améliorer le coefficient d’exploitation du CREDIT AGRICOLE en réduisant massivement nos emplois et nos salaires.

Etape 1/ Moins d’informaticiens, au nom d’une soit disant informatique moderne et performante via la création d’un nouveau Système Informatique Unique, ne vous laissez pas gruger cela ne fait que faciliter les étapes 2 et 3 !

Etape 2/ Accélérer le processus de coopération des CRs (regroupement de services spécialisés) dont les effectifs des sièges vont rapidement faire les frais.

Etape 3/ Modification fondamentale de la relation client, déjàdébutée via internet et la banque virtuelle, le client paie pour obtenir les services bancaires et fait lui-même le travail, pendant que les conseillers, sous la pression d’objectifs démesurés, proposent aux clients - qui les contacteront de plus en plus rarement - des produits inadaptés, au risque de ...

A 10 ans, tous nos métiers seront touchés, des milliers de nos emplois seront anéantis.

Et pourtant depuis 2002, le niveau de Résultat dépasse celui de la masse salariale.

L’argent nécessaire et suffisant existe, il doit être destiné àl’investissement local pour la création d’emplois et de richesses sur nos territoires et non àalimenter les sphères financières.

 CESSONS D’ETRE LEURS COLLABORATEURS

DEVENONS DES RESISTANTS

PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN

REFUSONS TOUS ENSEMBLES

LE FUNESTE PROJET PRESENTE

Le Crédit Agricole a besoin de développer de nouvelles parts de marché et nous, salariés consommateurs pouvons y participer :

  • DEMANDONS DES EMPLOIS SUPPLEMENTAIRES :
  • Dans les services informatiques, créons en plus les nouveaux métiers indispensables
    • pour fabriquer sereinement des outils adaptés communiquants, modernes et performants
    • pour maintenir soigneusement les outils développés
    • pour accompagner correctement les utilisateurs (banquiers et clients).
  • Dans les agences et certains services du siège
    • pour réduire la pression déjàexcessive
    • pour mieux servir nos clients
    • pour développer les parts de marché nécessaires.
  • DEMANDONS DE VRAIES AUGMENTATIONS DE SALAIRE POUR :
  • la reconnaissance de l’expérience,
  • une revalorisation annuelle cohérente qui permette :
    • de vivre de manière décente : manger, se loger, se soigner, s’éduquer et …
    • continuer àfaire tourner NOTRE économie.

 CHANGER NOTRE AVENIR ET CELUI DE NOS ENFANTS EST POSSIBLE

LA MOBILISATION ET LA SOLIDARITE SONT DES ARMES

TOUS ENSEMBLES, QUELQUE SOIT NOTRE METIER AU CREDIT AGRICOLE,

ENTRONS EN RESISTANCE,

SI NOUS SOUHAITONS UNE AUTRE SOCIETE

QUE CELLE QUI A DEJA MONTRE SES LIMITES.


Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur