Incroyable, mais vrai

mardi 13 janvier 2009
par  Ben
popularité : 1%

La négociation salariale nationale a abouti pour le rattrapage 2008 à une augmentation de 0.60 % de votre RCE, autant dire quasiment rien :

Pour un RCE à 1470 euros, l’augmentation sera de 6 euros bruts (le RCE ne représentant que 68 % du salaire en moyenne).

La fédération n’a rien négocié, et a priori personne ne signera, elle va le mettre en place à compter du 1er janvier.

Les autres organisations syndicales ont exprimé leur déception, il faut dire qu’elle demandait environ 1 % d’augmentation soit dans l’exemple 12 euros.

Bien loin de la demande SUD CGT, née du cahier revendicatif établi par vous-mêmes lors des assemblées générales des salariés dans certaines caisses régionales.

Nous avons demandé

  • Pas de salaires inférieurs à 1600 €.
  • 400 euros d’augmentation mensuelle nette pour tous.

Ne parlons plus de négociation, agissons ensemble le 29 janvier 2009 pour défendre vos salaires, vos emplois, vos conditions de travail, les services publics, votre sécurité sociale, vos retraites….SUD et CGT vous appellent à la grève.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)