Retraite TOUS Ensemble à partir du 05 décembre

mardi 19 novembre 2019
par  CGI
popularité : 0%

 Un schéma suffit à comprendre ...

PNG - 73.4 ko

La même quantité de riz pour plus de personnes, c’est a minima moins pour chacun !

Et si l’on ajoute le fait qu’il y a ceux qui pourront acheter beaucoup de points et les autres .... eh bien ce sera plus terrible encore pour les autres !

 Une réforme OUI ! mais pour faire MIEUX

Nous voulons :

  • Le retrait du projet Macron/Delevoye
  • le maintien et l’amélioration du système actuel par une cotisation adaptée sur toutes les richesses produites
    • grâce à des salaires décents : des augmentations sont indispensables pour vivre bien de nos jours et améliorer les retraites,
    • grâce à une réelle égalité salariale,
    • grâce à la suppression des exonérations de cotisations inacceptables pour les entreprises qui réalisent des millions, voire des milliards de bénéfices,
    • grâce à l’application des cotisations à toutes formes de rétribution (intéressement, participation, dividende ...).
    • Tous ces moyens qui aujourd’hui échappent à la cotisation permettraient de financer mieux
  • Pouvoir prendre la retraite à partir de 60 ans
  • Assurer un niveau de pension au moins égal à 75% du revenu net d’activité pour une carrière complète avec des pensions calculées sur les 10 meilleures années
  • Élever les minima de pension au niveau du SMIC
  • Tenir compte des années d’étude
  • Indexer les pensions sur l’évolution des salaires et non pas sur les prix
  • Permettre de réels départs anticipés pour pénibilité et carrière longue
  • Développer la prévention
  • Aménager les fins de carrière

 Ce qui fonctionne et ce qu'ils nous promettent

Ce qui fonctionne c’est une ambition forgée pendant la guerre, mise en œuvre en 1945 pour que « la retraite ne soit plus l’antichambre de la mort, mais une nouvelle étape de la vie ».

Et ce qu’ils nous promettent c’est ce que Mr Delevoye explique : « Dans un système à points, la notion de durée disparaît. C’est le nombre de points qui permet un arbitrage personnel : j’ai assez de points, ma retraite me paraît suffisante, donc je pars. A l’inverse, je n’ai pas assez de points, je reste. »

 Un système à Prestations définies contre Un système à Cotisations définies

Nous avons un système à Prestations définies avec :

  • un niveau des pensions défini
  • un niveau des cotisations qui s’adapte
  • un taux de remplacement (rapport entre pension et salaire brut) garanti entre 70 et 75 %
  • des droits définis par des règles connues et non par la conjoncture économique du pays
    • À ce jour, la pension de base c’est 50% de la moyenne des salaires des 25 meilleures années à laquelle s’ajoute les complémentaires.

La « réforme » c’est un système à Cotisations définies :

  • La somme des cotisations est fixée (max 14% PIB)
    • chacun achète des points à un prix connu
  • Les pensions s’adaptent aux moyens disponibles et à la conjoncture économique
    • Les pensions ne sont pas liées au niveau de vie antérieur
    • Le montant des pensions n’est ni garanti, ni calculable par avance, il dépend :
      • du nombre de points acquis
      • de la valeur du point qui elle dépend
      • de l’espérance de vie de la classe d’âge du retraité au moment de sa retraite
      • de la conjoncture économique

 Solidarité et Redistribution contre Contribution

Nous avons un PACTE SOCIAL de solidarité et redistribution  :

  • Quand je cotise, je paie les pensions des ainés et j’ouvre le droit de bénéficier d’une pension à un âge de départ connu et ma pension sera à taux plein après une durée de cotisation définie ou à partir d’un âge défini
  • Des droits sont aussi ouverts pour faire face aux aléas de carrière et de vie
    • Période cotisée quand tout va bien
    • Période assimilée quand cotiser est impossible : Maladie, maternité, accident de travail, maladie pro., chômage, invalidité, service militaire, départs anticipés (métiers à risques et carrière longues) ...
  • Toutes les situations sont examinées
    • Majoration pour enfant :
      • en durée : +8 Trimestres/enfant
      • en montant +10% pour chq parent de 3 enfants et +
    • Assurance vieillesse des parents au foyer
    • Réversion aux veuves dès 55 ans, autour de 50% de la pension du défunt

Tous ces éléments de solidarité représente 16% du montant des pensions pour 93% des retraités.

La « réforme » constitue un système contributif !

  • C’est un Principe d’épargne salariale individuelle
    • Mr Macron l’explique : « un euro cotisé donne les mêmes droits quel que soit le moment où il est versé et le statut du cotisant ».
  • la Solidarité est réduite car il n’y a « pas de point gratuit » selon Mr Delevoye sauf pour :
    • Congés Maternité sur la base salaire de l’année précèdent !
    • en Maladie des points sont octroyés pour des arrêts de plus 30 jours seulement
    • en Invalidité les points sont calculés sur la moyenne des salaire de 10 ans
    • au Chômage les points sont calculés selon l’indemnité
    • en Accident Travail, en maladie Pro : rien !
    • la Majoration Enfant en durée est supprimée !
    • la Majoration Enfant en montant est de 5% au 1er enfant mais pour un seul parent : quid des couples séparés ?
    • la Réversion aux veuves est versée à partir de 62 ans seulement et pour maintenir 70% des revenus du foyer avant décès

De quelle justice, on nous parle ? Tous misérables ??

 Lutter contre la baisse des salaires liées à la disparition souhaitée des cotisations

Il ne faut pas oublier que, au delà des retraites, garder et améliorer les cotisations sociales c’est essentiel pour nous et pour nos enfants :

  • c’est sauver l’hôpital public qui se meurt,
    • c’est garantir l’accès aux soins pour chacun
  • c’est pouvoir garantir des prestations décentes pour les privés d’emploi
  • c’est pouvoir soutenir les familles et les étudiants pour une vie décente : comment accepter ces jeunes étudiants qui, bien au delà des galères de la misère, sont dans un désespoir si profond ?

Ne pas oublier que Macron a supprimé les cotisations salariales maladie et chômage en 2018 ... L’état et le patronat en décidant d’être seuls à financer, décident de gérer ...

L’état ferme déjà les robinets tant pour la santé que pour le chômage : que restera-t-il demain ??

L’argent existe, nous devons exiger le partage !!

La mobilisation massive a fait reculer bien des tentatives à ce sujet.

Notre mobilisation massive à partir du 05 décembre doit emporter des avancées !!

Tous en GREVE à partir du 05 Décembre !!


Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)