WAKE UP ! Au CSE nos engagements

Friday 25 October 2019
par  CGI
popularité : 0%

 CSE - Volet Economique

Le CSE cumule les missions du Comité d’Entreprise, des Délégués du Personnel et du Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail.

Les élus au CSE nous représentent :

  • Ils doivent être informés :
    • des orientations stratégiques, niveau de prestation inclus : la loi l’impose depuis 2014 mais la Direction CATS n’a pas toujours respecté la loi !
    • de la situation économique et sociale
    • de tous les projets de réorganisation
  • Ils portent notre avis sur ces sujets ainsi que nos propositions et réclamations individuelles et collectives
  • Ils veillent au respect de nos droits, au maintien de notre santé et défendent nos intérêts

Nous nous engageons à faire respecter nos droits en matière d’Information

  • Sur les Orientations stratégiques : quelle stratégie pour CATS ?
    • Il faut imposer de réelles réponses ... Le cœur de métier de CATS n’a jamais été éclairé.
      • NICE a créé CAS (MOA) et CAT (MOE et Prod) alors que la volonté affichée était déjà de faire mieux en maitrisant tout de bout en bout.
      • Puis ce fut CATS qui a réuni CAT et CAS, sans fusion réelle MOA-MOE.
      • TOKYO a extrait la Prod vers CAGIP (entité Groupe) à l’encontre des principes du DEV’OPS
      • CATS se transforme avec la mise en place de la méthode agile, la vraie cette fois nous dit-on ... mais CATS s’oriente aussi vers des métiers beaucoup plus MOA.
      • Prestation : la part de prestation externe est toujours grandissante : plus de 50% et presque 60%, beaucoup plus qu’en période de migration des 30 CR vers le SIU. Ce niveau de prestation coûte cher, très cher ! La Direction fait des promesses incessantes de ré-internalisation des activités réalisées par des prestataires mais refuse de dévoiler ses perspectives en matière de prestation comme l’impose la loi ! Au mieux elle nous les cache et il convient d’analyser pourquoi, au pire elle n’en a pas : dans tous les cas c’est préoccupant pour la pérennité de nos emplois ...
  • Sur la Transformation de CATS : Suivre, vous informer pour agir
    • Se transformer pour être efficient n’a fait aucun débat : CATS manquait d’efficience à l’évidence !
    • Fermeture de sites  : Comment sont traités les 200 collègues encore sans issue sur les sites « non pérennes » ? Pour nous faire avaler la suppression de 11 sites sur 17, la Direction a mis en avant le transfert des activités vers les sites maintenus et les possibilités pour les salariés des sites supprimés :
      • de suivre leur activité par mobilité géographique,
      • de partir en congés avant retraite pour les salariés éligibles,
      • de quitter l’entreprise de manière « volontaire » par rupture conventionnelle collective
      • de faire une mobilité professionnelle en intégrant la CR.
      • Une palette assez large pour les organisations syndicales qui ont accompagné ce projet de suppression des sites en négociant les accords liés à chaque option proposée.
      • Mais 1 an après l’activation de ce plan, presque 200 collègues sont encore sur le carreau !
      • « Aucune mobilité imposée » c’est du flan !
      • Pour celui qui ne peut bouger géographiquement, qui n’est pas proche de l’age de la retraite, qui n’arrive pas à concrétiser un projet professionnel en dehors du CA, il reste l’option Caisse régionale .... à condition que la CR dispose d’un poste et accepte de le recruter.
      • Nombre de CR opèrent le mouvement inverse, elles restructurent leur siège et leur réseau, et nos collègues de CR intègrent nombreux CATS, alors comment croire à l’option CR pour les collègues sur le carreau de CATS ?
      • L’option « Nomadisme éternel » nous est maintenant vendue comme option supplémentaire.
        • Comment accepter que des collègues travaillent en déplacement permanent à l’heure où les mêmes nous vendent la QVT (Qualité de vie au Travail) en insistant sur l’équilibre vie privée-vie professionnelle ?
        • à l’heure où il devient urgent de cesser le grand déménagement des hommes et des marchandises pour préserver notre planète ?
        • à l’heure où le digital nous est présenté, pour nos clients, comme inévitable et super chouette alors que, pour nous, travailler sur nos sites d’origine semble impossible ?
    • Recrutements : Comment bien intégrer tant de nouvelles recrues ?
      • La Direction a choisi de laisser partir pendant presque 10 ans des wagons de salariés et leurs bagages de compétences et recrute massivement aujourd’hui.
      • Si les recrutements sont, pour la CGT, plutôt bienvenus, le rythme de recrutement choisi présente un danger : la montée en compétence de chacun pourrait durer, le temps consacré par les sachants est très important, la production (voire la qualité de production) risque d’être durablement pénalisée ... Les CR peuvent-elles attendre ?
    • A partir de 2020, CATS sera-t-elle en mesure de satisfaire les CR, après une année blanche mais coûteuse, au regard d’investissements forts ?

La pérennité de nos emplois est un enjeu majeur ! et plus encore pour des salariés jeunes ... Une réelle solution acceptable pour chacun au sein du projet de transformation ... des conditions de travail convenables

Questionner et contraindre la Direction à apporter des réponses permet d’anticiper les problèmes et de proposer des solutions cohérentes, acceptables pour les salariés et réalisables pour le Crédit agricole qui en a les moyens.

Les salariés ne peuvent se satisfaire d’élus qui se plient au bon vouloir et aux promesses de Dirigeants, souvent de passage, et souvent plus préoccupés par leur déroulement de carrière que par la pérennité de CATS et de nos emplois !

Le CSE ne doit pas rester la chaîne d’information de quelques uns, la confidentialité envers les salariés électeurs n’existe pas : l’élu représente les salarié, il est ses yeux, ses oreilles et sa langue. L’information doit descendre pour animer les débats et décider collectivement des positions portées par les élus, et des actions à mener ensemble pour soutenir ces positions face à la Direction.

 CSE - Volet Social

Les élus organisent et gèrent les activités sociales proposées par le CSE.

Nos engagements :

  • Proposer des activités ouvertes au plus grand nombre
  • Établir des règles efficaces pour gérer de manière équitable les salariés retenus pour participer aux activités à nombre limité
  • S’adapter à une population rajeunie de bénéficiaires : les activités et destinations plébiscitées par les familles avec des enfants en bas age ne sont pas les mêmes que celles des célibataires ou des couples qui n’ont pas ou plus d’enfants à charge. L’évolution du salariat doit renouveler l’offre du CSE.

Des candidats compétents, fermes et courageux sont indispensables sur ces sujets essentiels : Votez SICA CGT !

PNG - 36.1 kb
PNG - 32.7 kb
PNG - 27.9 kb
PNG - 33 kb
PNG - 19 kb

Agenda

<<

2019

>>

<<

November

>>

Aujourd'hui

MoTuWeThFrSaSu
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)