Appel à la Greve le 19 Mars

vendredi 15 mars 2019
par  CGI
popularité : 0%

Le travail est matérialisé par un contrat dont les principaux éléments sont qualification/fonction, durée, rémunération et l

 Salaires

Des résultats extraordinaires et des augmentations collectives toujours plus insignifiantes …

  • Résultats : 6.8 Milliards d’€ pour 2018 (+4.7% par rapport à 2017)
  • Ordre de grandeur : 1 million de secondes = 11,5 jours 1 milliard de secondes = 31,7 ans
  • Pour les salariés : + 0.6 % au 01 janvier 2018 : c’était déjà pas grand chose ... + 0.3 % au 01 janvier 2019 : quelques euros seulement …
  • Des augmentations individuelles aléatoires qui relèvent de la loterie Tous les signes d’une totale absence de reconnaissance du travail fourni dans un contexte économique toujours plus difficiles pour les salariés et avec des conditions de travail toujours plus dégradées.

Les salariés ont des responsabilités de plus en plus importantes sans compensation salariale suffisante, avec un rythme de travail soutenu où « la déconnexion » est difficile voire impossible pour certains.

A celui qui affirme qu’il n’y a pas que la rémunération qui compte au travail, il n’a raison que partiellement. ieu. La rémunération est donc un élément déterminant qui apprécie le savoir-faire, la qualification en lien avec la durée.

L’expérience qui améliore la productivité et l’évolution des qualifications doivent avoir une reconnaissance en salaire.

  • Concernant l’égalité Femmes/Hommes (à travail et qualification égale, salaire identique) même si les différences se réduisent, elles existent toujours et sans fondements légaux.

Le Crédit Agricole et ses actionnaires engrangent des milliards grâce à notre travail ! Nous devons exiger une juste répartition de la valeur que nous créons ! • Augmentation des salaires • Egalité de salaire, Egalité d’évolution de carrière • Diminution du temps de travail pour créer des emplois supplémentaires Nous devons exiger l’arrêt de soutiens financiers dont le Crédit Agricole n’a pas besoin : • Arrêt des exonérations de cotisations sociales • Arret des crédits d’impôt (CICE et CIR)

De la volonté d’agir, nous devons passer à l’action ! LA CGT appelle les salariés à la Grève Et à la manifestation le 19 mars 2019.

 Blanchiment : les banques européennes dans la tourmente

Toute la presse en parle, sauf la direction !

Selon le journal « Les Echos », qui relaie les informations publiées par le « Guardian » et plusieurs journaux internationaux le Crédit Agricole SA est dans la tourmente. Le nom d’une de ses filiales, Indosuez Wealth Management, aurait été évoqué dans une enquête concernant du blanchiment d’argent ; enquête d’un collectif de journalistes baptisé « Projet de reportages sur le crime organisé et la corruption » (OCCRP).

Indosuez, la filiale privée de la banque privée, serait impliquée dans un système de blanchiment géré par un établissement privé russe et estimé à 9 milliards de dollars.

Des comptes de la filiale de banque privée de Crédit Agricole SA auraient été alimentés par des fonds en provenance de la banque d’investissement russe, « Troika Dialog », soupçonnée d’avoir blanchi plusieurs milliards de dollars, affirme l’OCCRP, dans son enquête baptisée « Troika Laundromat ». Cet argent appartiendrait à des oligarques et à des amis du président russe.

A l’origine de l’information sur Indosuez, la filiale du Crédit Agricole aurait reçu environ 500 virements pour une valeur de 150 millions de dollars sur plusieurs comptes de sociétés offshores appartenant à des sociétés-écrans dirigées par des Russes, entre 2005 et 2012 « beaucoup de transactions ont vraisemblablement été légitimées avec de faux contrats ».

Interrogée par AOF (Agence Option Finance), une porte-parole de Crédit Agricole SA a indiqué que s’agissant de ce dossier, Indosuez Wealth Management a rempli toutes ses obligations relatives à la gestion de la lutte contre le blanchiment. L’action Crédit agricole SA a subi une baisse à la suite de ces informations. Les salariés ayant souscrit aux augmentations de capital apprécieront …

La CGT souhaiterait savoir si les membres de la direction du Crédit-Agricole ont suivi le « E Learning sur le blanchiment » !!!

Le Crédit Agricole affiche un dispositif de Sécurité Financière et affirme : “Le groupe Crédit Agricole accorde une extrême importance à la prévention du blanchiment des capitaux, à la lutte contre le financement du terrorisme ainsi qu’au respect des sanctions internationales (gel des avoirs et embargos).

La Direction de la Conformité Groupe et plus particulièrement au sein de celle-ci, la ligne métier Sécurité Financière, est en charge, sur l’ensemble du Groupe de la mise en œuvre, des mesures destinées à prévenir le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, et de veiller au respect des sanctions internationales.”

Salariés, usagers et sociétaires exigent plus que des paroles !

Pour gagner un monde meilleur Rejoignons les manifestations le 19 mars 2019


Documents joints

PDF - 231.9 ko
PDF - 231.9 ko

Agenda

<<

2019

>>

<<

October

>>

Aujourd'hui

MoTuWeThFrSaSu
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)