Le Crédit Agricole transfère une partie de son informatique au Portugal

Le groupe mise sur une baisse de 30 % des coûts des services délocalisés.
lundi 9 avril 2018
par  Ben
popularité : 0%

LE MONDE ECONOMIE | 21.02.2018 à 10h29 | Par Véronique Chocron

PNG - 213.5 ko

"A l’instar de plusieurs banques françaises, qui ont fait du Portugal leur base arrière pour bénéficier des moindres coûts salariaux du pays, le groupe Crédit agricole a décidé de délocaliser une partie de ses activités informatiques à Lisbonne. Selon nos informations, le groupe s’apprête à y installer un centre européen de compétences, qui proposera, à partir d’avril, à ses différentes filiales des prestations informatiques, assurées par un fournisseur externe.

Cette délocalisation ne concernera pas les salariés du Crédit agricole, mais des sous-traitants, des prestataires en développement informatique situés en France, auxquels le groupe bancaire fait massivement appel.

LCL, filiale de l’institution mutualiste, a présenté le projet le 8 février devant son comité central d’entreprise (CCE). Cette nouvelle organisation va « permettre de réduire les coûts des missions externalisées jusqu’à 30 % après amortissement des coûts du projet », précise le document interne remis aux membres du CCE. Selon ce dossier, les sociétés de services informatiques français facturent aujourd’hui à LCL en moyenne 610 euros la journée de prestation, contre un tarif « cible » estimé à 410 euros pratiqué par le futur centre de compétence qui sera installé à Lisbonne. Investissement de 5 millions d’euros.

Pour justifier cette décision auprès des représentants des salariés, le groupe bancaire met également en avant « une pénurie d’informaticiens » en France « qui s’installe dans la durée ». « Le secteur informatique banque-finance perd en particulier de son attractivité depuis 2008 », tandis que la « qualité des profils proposés » par les prestataires « s’érode », indique encore le document.

A l’avenir, le groupe Crédit agricole continuera à faire appel à des prestataires français, mais moins que par le passé. Avec quelles conséquences sur l’emploi ? Chez LCL, entre 40 % et 50 % des missions de développement…".



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)