Dialogue Social ?

Dans la rue le 5 juillet pour le retrait du projet de loi
lundi 4 juillet 2016
par  Ben
popularité : 76%

Après la rencontre du 17 juin avec la Ministre du Travail, c’est le premier Ministre et la Ministre du Travail qui ont a nouveau reçu la CGT le 29 juin.

[marron]La CGT reçue une nouvelle fois par le gouvernement…
Mais pour quoi faire ?
[/marron]

Alors que le gouvernement érige le dialogue social comme seule vertu :

  • Son projet nÂ’a pas été construit avec les organisations syndicales de salariés
  • Le débat àlÂ’assemblée nationale nÂ’a pas eu lieu du fait du 49-3
  • Les propositions de la CGT sont balayées dÂ’un revers de main !

3 points choisis par le gouvernement sont avancés pour des négociations futures sans aucune garantie.

Ce dialogue social cÂ’est bien celui des entreprises : je décide et tu signes !

Cette loi mobilise aujourd’hui contre elle une majorité de l’opinion publique, une majorité des organisations syndicales représentatives de notre pays et ne parvient pas àréunir une majorité de députés àl’Assemblée nationale.

Mais le gouvernement sÂ’en moque !

A lÂ’accusation faite par la CGT dÂ’encourager le dumping social, le premier ministre répond « JÂ’assume !  » et tout semble indiquer quÂ’il se dirige vers un second 49-3...

Le sénat a supprimé les 35h, la garantie jeunes... sans changer l’ossature néfaste du texte.

Le 5 Juillet le projet revient àl’Assemblée, restons mobilisés !

Une nouvelle étape du processus législatif commence le 5 juillet avec la présentation en 2ème lecture du projet àl’Assemblée Nationale.

Le gouvernement persiste dans sa volonté de modifier de façon profonde le droit du travail et refuse de revenir sur la primauté de l’accord d’entreprise sur les accords de branche et le code du travail.

En clair, chaque entreprise aura ses propres règles ce qui entraînera de fait une aggravation du dumping social dÂ’ores et déjààlÂ’Âœuvre dans notre société : le premier ministre lors de la rencontre avec les organisations syndicales du 29 juin, a parfaitement assumé cette régression sociale.

Nous ne pouvons accepter d’être la variable d’ajustement des entreprises au service exclusif de la productivité, de la rentabilité et de la compétitivité. Nous n’accepterons jamais que les salaires, les conditions de travail et l’emploi servent les intérêts des nantis. Accepter la loi travail, c’est entériner un recul social majeur, c’est renier les conquêtes dues aux luttes sociales qui ont bâti la protection sociale solidaire existante et qui doit être améliorée et non détruite.

Plus que jamais, nous devons faire pression sur nos représentants àlÂ’Assemblée Nationale. CÂ’est pourquoi àlÂ’instar de lÂ’intersyndicale nationale, l’UNECCA et la FSPBA appellent lÂ’ensemble des salarié-e-s de nos secteurs, jeunes et moins jeunes, techniciens et cadres àparticiper massivement aux mobilisations organisées en territoire le 5 juillet.

La CGT défend un code du travail du 21eme siècle garant d’un socle social.

Pour nous réformer c’est avancer dans le sens de l’intérêt général et non servir une minorité qui n’a de cesse de vouloir capter encore plus de richesse au détriment des peuples.

Parce quÂ’ON VAUT MIEUX QUE CA !!!

Toutes et tous dans les manifestions le 5 Juillet.


Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ...
pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire
Plus cher que le coà»t du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux.
Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart
La nouvelle polémique (...)