SALAIRE, modifications en perspective...

vendredi 23 mai 2014
par  CGI
popularité : 9%

 Les faits :

La Fédération Nationale Crédit Agricole (FNCA) expose le contexte et les contraintes économiques qui s’imposent aux entreprises et sans répondre ànos questions, maintes fois posées (montant des Crédits d’Impôt, des exonérations de cotisations sociales, du forfait social, des cotisations famille …) et qui complèteraient ce tableau, la FNCA propose àce jour :

  • De réviser les garanties conventionnelles qui coà»tent trop cher
    (absorption de RCI moindre lors de promotion contre des planchers moindres d’augmentation individuelle et collective garantie sur 4 ans)
  • De donner àla rémunération variable (REC) une variabilité plus grande
  • De transférer prioritairement de la rémunération variable garantie (REC), éventuellement de la rémunération des compétences individuelles (RCI) pour les entités atypiques [1] puis une part d’Intéressement pour, dans 3 ans (après les négociations locales nécessaires pour revoir àla baisse REC et Intéressement), augmenter de 8% le salaire de base (RCE)
  • Développer les placements PERCO.

C’est juste inacceptable !!

Rappel :

  • Avant 2009 : Révisions de la Convention Collective Nationale CA non signée par deux syndicats dont la CGT : abandon du point, de la reconnaissance de l’ancienneté, place àla compétence (RCI) et place àla performance (REC,INT)
  • 2011 : le salaire de base au Crédit Agricole (RCE,RCI, RCC) est de 15% en moyenne inférieur àcelui des autres banques, c’est un expert indépendant mandaté par la FNCA qui le démontre !
  • 2012 : le forfait social appliqué àl’intéressement et àla participation passe de 8 à20 %
  • 2013 : la FNCA dit vouloir rétablir les équilibres, redonner du poids àdes salaires de base « compétitifs  » !

Pour la CGT, l’urgence est d’augmenter le salaire de base (RCE) :

  • pour corriger l’application de cette mauvaise convention collective et rattrapper les retards de SALAIRE cumulés
  • pour redonner du Pouvoir d’Achat et relancer l’économie réelle
  • pour maintenir la répartition solidaire et égalitaire des moyens de vivre distribués par le système de protection sociale
  • pour équilibrer, avec plus de justice, la répartition des richesses créées en faveur des salariés mais aussi des clients et sociétaires
  • pour garantir une retraite par répartition en phase avec les revenus perçus

Ensuite, il faut renégocier une convention collective :

  • Qui organise la reconnaissance des qualifications requises et réelles
  • Qui garantisse la reconnaissance de l’expérience acquise
  • Qui organise le développement de carrière

Et vous qu’en pensez-vous ?

 Pour bien comprendre

1/ SALAIRE : de quoi s’agit-il ?

Chaque jour par votre travail, vous créez de la richesse :

  • Une part vous revient en échange de votre travail : c’est votre Salaire.
  • Une part doit être investie pour maintenir l’outil de travail et garantir sa perennité : l’entreprise, la banque pour nous, le Crédit Agricole Mutuel.
  • Une part revient aux propriétaires de l’entreprise : sociétaires et clients dans une organisation mutualiste, patrons ou actionnaires dans une organisation capitaliste ...

2/ Votre SALAIRE se compose :

  • Du SALAIRE Net : il vous permet de vivre lorsque vous pouvez travailler
  • Du SALAIRE Socialisé :
    • Il vous permet de vivre lorsque vous ne pouvez pas ou plus travailler (Indemnités journalières maladie, pensions d’invalidité, retraites …).
    • Il vous permet de vous soigner.
    • Il participe au logement, àl’éducation pour les foyers qui ont besoin.
    • Il garantit des moyens d’accès aux soins et de subsistance pour TOUS.

3/ Votre SALAIRE en équation :

  • SALAIRE Brut = base de calcul
  • SALAIRE Socialisé = Cotisations Sociales Salariales + Patronales
    • Cotisations Sociales Salariales = % SALAIRE Brut
    • Cotisations Sociales Patronales = % SALAIRE Brut
  • SALAIRE Super Brut = SALAIRE Net + SALAIRE Socialisé
    
    Le SALAIRE Super Brut est l’un des fruits de votre travail, c’est votre SALAIRE.

4/ Rémunération CA :

  • Salaire côtisé :
    • Salaire de base selon la qualification de l’emploi (RCE)
    • Complément de salaire selon le contexte familial (RCC)
    • Pour la Compétence Individuelle (RCI) appréciée par le manager
    • Pour la Performance selon atteinte des objectifs (REC)
  • Rémunération aléatoire de Performance : Participation et Intéressement.

N’attendez pas que d’autres décident pour vous, exprimez-vous, décidons ensemble !

NB : un clic sur le dessin pour une vision imagée !

JPEG - 59.9 ko


[1CA Technologies- CA Services- CA Titres


Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ...
pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire
Plus cher que le coà»t du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux.
Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart
La nouvelle polémique (...)