Travail du Dimanche : La CGT avait raison !

1ère victoire
jeudi 2 mai 2013
par  Ben
popularité : 17%

La Direction de CAT/CAS a décidé, contrainte et forcée par l’Inspection du Travail, de ne plus planifier des travaux le dimanche pour les bascules "Edition". C’est la suite logique de l’absence d’autorisation du travail du Dimanche pour la RW (RW2 7 CR Suiveuses Atlantica) du 21 avril dernier.

Comme quoi, quand on veut, on peut !

La CGT est extrêmement satisfaite de toujours avoir donné des avis défavorables motivés en Comité d’Entreprise, pour tous les travaux du Dimanche, et de voir que cela porte ses fruits aujourd’hui (voir article du 20/04/2013). Les autres élus se sont le plus souvent contentés de "prendre acte" sans se positionner (sauf ces derniers temps). La CGT, bien que souvent montrée du doigt, n’a pas failli àses valeurs et àson devoir de défendre l’emploi, de protéger la santé, les conditions de travail et la vie privée des salariés.

Il reste encore du chemin àfaire, pour qu’enfin, dans notre entreprise, personne ne soit contraint d’abandonner sa famille pour venir travailler le dimanche, car de nombreux autres cas "nécessitent" encore des interventions de ce type, selon la direction, accompagnée par les élus des syndicats qui "prennent acte"..

Et pour le travail du samedi, qui pointe le bout de son nez (en catimini depuis les deux derniers CE), et sur le terrain depuis février pour la Prod et les équipes GSI. La tactique de la Direction sur ce dossier a consisté àorganiser des astreintes exceptionnelles le samedi après la survenue d’incidents, puis l’exceptionnel prend la forme d’organisation transitoire avant qu’une organisation cible ne soit décidée. Mais dores et déjà, la Direction prétend que le maintien d’un niveau de service satisfaisant d’un SI Unique pour 39 Caisses régionales imposerait que des équipes travaillent le samedi.

L’ouverture des agences le samedi n’est pas un fait nouveau et il n’était pas dit dans la propagande du projet NICE, et des propositions d’affectation, que les informaticiens qui exerçaient des métiers sans contraintes le weekend y seraient contraints...

Soyez assurés que la CGT s’y opposera de toutes ses forces, même si elle doit le faire seule.

La CGT restera "inoxydable" sur ce point comme sur d’autres. Souvent seule contre tous, elle mettra toujours tout en Å“uvre pour défendre l’intérêt des salariés, rien que les salariés, sans compromission et au risque de déplaire àla Direction.

Voici l’historique des dimanches pour lesquels il y a eu une demande de dérogation :

Année Nbre de demandes pour travailler le dimanche Nbre salariés [1] Commentaire
2011 26 1837
2012 28 Près de 2000
2013 23 N/A Arrêté au CE d’Avril...

Soit plus d’un week-end sur deux, des salariés de l’entreprise travaillent au moins une fois le dimanche (CDI, Détachés, Prestataires) et cela concerne plus de deux tiers de l’entreprise.

Pour mémoire, voici la déclaration de la CGT au CE de Mars 2011, toujours d’actualité :

"Le 13 juillet 1906, le Parlement vote la loi SARRIER, instaurant le repos dominical obligatoire de 24 heures pour les ouvriers et les employés de commerce.

En effet, de 1880 à1906, les ouvriers devaient passer leurs dimanches matin ànettoyer leurs machines.

Un siècle plus tard, les salariés de l’UES CAT/CAS sont toujours contraints àmaintenir l’outil de travail des Caisses Régionales le dimanche matin, en dérogation àla loi du 13 Juillet 1906, modifiée en décembre 2008, mais réaffirmant toujours le principe du repos dominical et visant àadapter les dérogations àce principe dans les communes et zones touristiques et thermales ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires. L’UES CAT/CAS ne semble pas s’inscrire dans ces exceptions là.

L’automatisation des tâches, notamment favorisée par l’outil informatique, devrait participer àsoulager les contraintes de travail de l’Homme, plutôt qu’être utilisée àaugmenter les profits au détriment de l’emploi, des conditions de travail et de vie dont fait partie le repos dominical garanti par le code du travail, de même que les deux jours de repos consécutifs sont garantis par la Convention Collective Nationale du Crédit Agricole."


[1ayant travaillé au moins une fois dans l’année le dimanche


Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ...
pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire
Plus cher que le coà»t du travail, (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux.
Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart
La nouvelle polémique (...)