Elections dans les chambres d’agriculture

mardi 22 janvier 2013
par  CGI
popularité : 16%

Dans les jours qui viennent, vous allez, en qualité de salariés d’organismes agricoles, être appelés à voter pour des représentants de salariés dans les Chambres d’agriculture.

Les chambres d’agricultures sont la représentation officielle du milieu agricole dans chaque département. Elles sont aussi les relais d’exécution de la politique agricole nationale.

Les enjeux peuvent vous paraître insignifiants ou lointains, tant l’activité bancaire s’est dévoyée dans une activité de distribution de banque assurance, très éloignée des réalités économiques de terrain avec pour seul objectif d’exercer une prédation sur des clients contraints d’être bancarisés.

Mais ne vous y trompez pas, dans la conjoncture actuelle, plus que jamais les enjeux sont primordiaux pour les salariés et leur avenir. Les dirigeants actuels utilisent les prérogatives des chambres d’agriculture pour imposer leurs choix : productivisme, concentration de l’agriculture, utilisation irrationnelle des terres, intégration européenne...

Les résultats de ces élections seront donc examinés par ces dirigeants du monde agricole avec une attention toute particulière.

Et ce sont les mêmes qui dirigent les Caisses régionales dont vous êtes salariés. Ce sont les mêmes qui sont responsables de la course à la taille menée par CASA, ainsi que des aventures financières qui ont conduit le groupe Crédit Agricole à enregistrer près de 25 milliards de pertes, supportées par les clients, les salariés et les économies locales privées des ressources nécessaires à leur développement.

Ces sont les mêmes qui en toute impunité poursuivent les politiques de démantèlement des Caisses Régionales en les dépouillant de leurs ressources, les mêmes qui déstabilisent les salariés par des restructurations permanentes au service de leurs ambitions et de leurs intérêts.

L’agriculture est dirigée par un syndicat majoritaire la FNSEA, qui truste la majorité des postes d’importance dans les différents organismes agricoles : Chambres d’Agriculture, MSA, Crédit Agricole, Coopératives Agricoles, organismes de distribution d’aides publiques à l’Agriculture, etc...

A ce titre elle porte une lourde responsabilité dans les différentes crises agricoles, les pollutions agricoles, les énormes inégalités de revenu des agriculteurs et la disparition de nombre d’entre eux avec les désertifications qui les accompagnent.

Dans les organismes agricoles, les salariés sont majoritairement représentés par la CFDT qui, en pactisant ou non avec la FNSEA peut-être pour obtenir des postes dans le cadre du paritarisme, a apposé sa signature sur des accords collectifs en perpétuel recul social, au nom d’une cogestion qui n’a servi que les intérêts du patronat et qui, en signant dernièrement les accords sur la compétitivité, est tombée une nouvelle fois dans le panneau à l’encontre des intérêts des salariés.

Voter CGT , c’est s’engager dans la lutte pour le partage des richesses produites par les salariés.

Voter CGT , c’est refuser le dumping social au nom d’une crise économique, dont les dirigeants et le patronat sont les seuls responsables.

Voter CGT , c’est agir en faveur d’une politique agricole nationale qui assure un approvisionnement stable des populations en produits agricoles et alimentaires à des prix socialement acceptables.

C’est pour les salariés agricoles et ceux des organismes agricoles :
- De meilleurs salaires par une revalorisation urgente du pouvoir d’achat pour répondre à une nécessité sociale et à un besoin économique
- Des emplois stables et qualifiés pour lutter contre la précarité massive qui génère la misère et gangrène la cohésion sociale
- La reconnaissance des qualifications acquises par la formation initiale et continue et/ou l’expérience
- L’investissement par la formation professionnelle qualifiante pendant le temps de travail, accessible à toutes et à tous
- L’accès gratuit à la santé pour tous avec arrêt des exonérations de cotisations patronales qui aggravent la précarité des salariés et mettent en péril le financement de la MSA
- La retraite à cinquante-cinq ans à taux plein, basé sur les dix meilleures années car la pénibilité du travail, l’usure prématurée et l’exposition aux aléas climatiques font que les salariés de la production agricole accèdent souvent à la retraite en mauvaise santé
- Un financement de l’économie réelle par le Crédit Agricole. Sa part de responsabilité dans la crise que connaît notre pays démontre la nécessaire maîtrise publique de Crédit Agricole SA pour un mutualisme rénové qui réponde aux exigences d’un financement sain de notre économie.
- Coopération démocratisée car les restructurations et licenciements pour des critères de rentabilité capitaliste ont pris le pas sur les valeurs de solidarité, entraide et mise en commun. Ces valeurs traditionnelles et populaires sont le socle de l’avenir de la coopération. Les coopérateurs doivent reprendre leur place en améliorant leur situation sociale sous le contrôle des salariés.
- L’esprit mutualiste doit revenir à son principe de base : un sociétaire = une voix, pour l’intérêt collectif. Les principales institutions rurales que sont le Crédit Agricole et Groupama ont pervertis l’esprit du mutualisme. Les salariés de Groupama paient aujourd’hui la note salée de la politique de ses dirigeants qui ont fragilisé le groupe en s’aventurant dans des opérations financières douteuses. Les clients et salariés du Crédit Agricole paient aussi les conséquences d’orientations stratégiques purement capitalistes visant des gains à très court termes.
- Une recherche-développement et un enseignement public au service d’une agriculture qui vise une souveraineté alimentaire indépendante non dominée par des intérêts privés qui ne cherchent qu’à gonfler les profits des grands groupes.

Voter CGT aux élections des Chambres d’Agriculture, c’est faire le choix de cette lucidité d’analyse.


Désigner vos représentants ne prend que 2 minutes, ne remettez pas à demain au risque d’oublier : les enjeux sont importants pour vous et vos enfants !!


Commentaires  (fermé)

Logo de gigidu81
mardi 22 janvier 2013 à 22h47, par  gigidu81

est dire qu’on est pas encore payé

Logo de Ben
mardi 22 janvier 2013 à 20h26, par  Ben

J’ai reçu le matériel de vote aujourd’hui, et j’ai voté dans la foulée.
Ne pas oublier, au recto de l’enveloppe d’expédition, de cocher la case 3B et au verso de signer et d’apposer l’autocollant (mais tout est explique dans la notice).
Ne pas oublier, aussi de glisser un bulletin de vote CGT !

Agenda

<<

2020

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

1er novembre 2013 - Ecotaxe Poids Lourds

La CGT Transport (Bretagne) nous ouvre d’autres perspectives d’analyses ... pour que le « JUSTE (...)

26 août 2013 - CHICHE !

Tous droits réservés Marianne 2013 Parution : Hebdomadaire Plus cher que le coût du travail, le (...)

21 avril 2013 - ANI - Coup de force au Sénat

En ce 21 avril, alors que le Sénat examinait l’article 4 du projet de loi transposant l’Accord (...)

2 juillet 2012 - Les bijoux de famille, soldes nationales

Le Crédit Agricole chercherait à se séparer de sa filiale Cheuvreux. Le bruit court, persiste, (...)

27 avril 2012 - Sur le 1er Mai, l’ombre de Pétain

PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 24 AVRIL 2012, sur Mediapart La nouvelle polémique (...)